Neo : un projet rétrograde !

Le mercredi 7 mars, la commission de concertation de la Ville de Bruxelles examinera les demandes de certificat de la phase I du projet Neo. Au programme: plus de 500 logements, du bureau, des espaces de loisir mais surtout le plus grand centre commercial de Belgique (72.000 m² !) et les 3.700 places de parking qu’il nécessite. Et cerise sur le gâteau, une liaison avec l’A12 à travers le parc de Laeken. Le projet prend place à côté de l’Atomium. Est-ce pour cela qu’il témoigne d’une mentalité des années 1950 ? En effet, le projet est construit sur une gigantesque dalle de béton recouvrant plusieurs milliers de places de parking, connectées par des trémies à des liaisons vers l’autoroute. La structure sur dalle qui compense la déclivité du site n’est pas sans rappeler un autre «monstre sacré» du modernisme : la Cité administrative. Ville et Région ratent ainsi une opportunité de développer un projet en phase avec les défis du XXIème siècle.

C’est pour cette raison mais aussi parce que ce projet ne répond à aucun besoin1, qu’il sacrifie la qualité de vie des quartiers pour un produit spéculatif et qu’il nuira gravement à la qualité de vie des riverains que l’UCM, l’Unizo, IEB, BBL, le BRAL, ACV-CSC et Beweging.net Halle-Vilvoorde réunis au sein de la Plate-forme interrégionale pour une économie durable rejointe par l’ARAU, le Comité Triangle Houba-Sobieski-Heysel, le Comité Marie-Christine/ Reine/Stéphanie et Tout Autre Chose Laeken s’opposent fermement à Neo I.

Sans centre commercial démesuré, nul besoin de dalle de béton, de milliers de parkings en sous-sol, de trémies et liaisons autoroutières à travers un parc. Les habitants et les sols peuvent respirer, les commerçants prospérer grâce à un réaménagement équilibré du plateau du Heysel. Et, dans ce contexte, le stade Roi Baudouin peut parfaitement être rénové pour assumer ses fonctions de stade national.

Il est encore temps que les autorités bruxelloises fassent preuve de courage et de réelle ambition, se montrent progressistes et redessinent un projet prenant mieux en considération l’intérêt des habitants et des commerçants.


CP_NEO_fin

 

By |2018-03-05T14:32:15+00:00mars 5th, 2018|Categories: Accessibilité, Aménagement, Commerce, Convivialité, Néo, Plan mobilité, Plan parking, Urbanisme|Tags: |Commentaires fermés sur Neo : un projet rétrograde !

About the Author:

Aller à la barre d’outils